20/09/2012

Le vrai blasphème (2) ?

L’invité de la rédaction de la RTS1 ce matin était M. Malek Chebel, anthropologue des religions et philosophe. Depuis 20 ans il essaye de promouvoir un «islam des Lumières». Vaste tâche.

Ce matin il a dit et je cite de mémoire: «Quand la situation est calme, je reçois des soutiens de partout, quand il y a une crise, je me retrouve tout seul».

C’est exactement ce que j’écrivais hier soir en parlant du fait que les musulmans modérés sont la plupart du temps inaudibles. Peut-être ont-ils simplement peur du fanatisme de certains de leurs coreligionnaires, car ils savent à quelles extrémités ils peuvent aller.

En d’autres temps, peu glorieux, nos pays démocratiques ont cherché un compromis lâche avec l’Allemagne nazie avant de devoir se battre (du moins les pays qui n’avaient pas été envahis dès les premiers jours) pour ne pas sombrer dans la barbarie. Ils ont ensuite cherché une autre façon de vivre côte à côte avec l’empire soviétique tout en évitant de le provoquer.

Prenons garde de ne pas nous «finlandiser» face à cette religion.

 

21:40 Publié dans Politique internationale | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : le vrai blasphème ?, islam des lumières | |  Facebook

19/09/2012

Le vrai blasphème ?

Encore une fois le monde musulman s’embrase pour ce que certains jugent être un blasphème. Le blasphème, selon le dictionnaire est une «Parole ou discours qui insulte violemment la divinité, la religion et, par extension, quelqu’un ou quelque chose de respectable».

Cette attitude de haine et d’hystérie qui a mené à des morts dans le monde arabe et musulman et qui cherche à imposer ses valeurs à nos Sociétés par la dictature de l’intimidation est insupportable et inacceptable.

Comment une religion qui tolère et même parfois encourage des comportements violents, peut prétendre savoir qui blasphème contre Dieu et ses représentants terrestres réels ou auto-proclamés.

Beaucoup de catholiques ont quitté l’Eglise suite à certaines dérives qui ont trop longtemps entaché la marche de ce qui devrait être une «vénérable» Institution. Se révolter contre les scandales de pédophilie et/ou contre un lourd passé de manipulation des âmes est une attitude saine et démontre un sursaut d’intelligence et de respect de la vie.

Voit-on la même chose dans le monde musulman ?

Une religion qui traite, dans de nombreux pays, la moitié de sa population par le mépris des droits humains n’est-elle pas une religion qui pratique une forme de blasphème tous les jours ? Dieu, s’il existe, a-t-il créé la femme pour être la vassale de l’homme ?  A-t-il créé la femme pour être excisée par millions ? A-t-il créé la femme pour que son seul droit soit de rester dans sa cuisine et de ne pouvoir sortir de chez elle que déguisée en fantôme ? N’est-ce pas le blasphème suprême que de vouloir traiter la moitié de l’Humanité avec une telle violence et un tel mépris ?

Et pourtant, je n’ai jamais entendu que les musulmans modérés quittent en masse cette religion pour protester contre la violence faite aux femmes ou contre ceux, heureusement minoritaires, qui appellent à la guerre sainte et/ou pratiquent le terrorisme.

J’aimerais vraiment pouvoir prendre acte que le monde musulman, au moins sa frange modérée, s’attaque avec détermination à ces graves problèmes. Mais sa voix est encore trop souvent inaudible.

20:29 Publié dans Politique internationale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : le vrai blasphème ? | |  Facebook