07/01/2015

Charlie Hebdo: Cette folie barbare ne pousse pas hors sol

La menace avait été proférée il y a plusieurs années. Elle a été mise à exécution ce jour avec l'odieux attentat perpétré contre le journal Charlie Hebdo. 

De plus en plus de personnes en Europe s'inquiètent de ce qui est appelé «l'islamisation de l'Europe». Et systématiquement, les bonnes âmes se liguent pour dénoncer la xénophobie et les amalgames. Et pourtant ! Cette folie barbare ne pousse pas hors sol. Il lui faut un terreau, un humus. Son terreau, ce sont les écrits religieux considérés comme «sacrés» et pris au pied de la lettre. Son humus, ce sont les désordres sociaux et politiques au Proche et au Moyen-Orient et le déficit d’intégration dans les banlieues. Dont profitent une nuée d'opportunistes, de cyniques, de déséquilibrés, d'humiliés, de ratés, de laissés-pour-compte qui trouvent là une échappatoire à leur misère sociale, intellectuelle, morale et même sexuelle. Et entraînent une multitude d'âmes faibles, en mal de cause pouvant apaiser leur détresse et remplir leur vide intérieur. 

Ainsi, se renforce dans le monde une situation de plus en plus dangereuse où ces fous de Dieu, par l'intimidation, la menace, l'argent du pétrole, avancent leurs pions partout où il leur est possible de le faire. Ils s’attaquent avec systématique aux rares libertés dans les pays musulmans, suppriment les aspirations des femmes à mener une vie dans la dignité, lavent les cerveaux de jeunes à la dérive, intimident des gouvernements ou leur font croire qu'il leur est possible d'acheter la paix sociale en leur laissant la liberté de tisser leur toile. Partout où cela s'est déroulé, que ce soit en Algérie ou en Egypte par exemple, cela a fini dans le chaos. Et ce chaos social, politique, religieux déborde sur l'Europe par l'entremise de ces millions d'immigrés musulmans inondant nos pays depuis quelques décennies. Et combien de fous de Dieu pourchassés par leurs propres gouvernements qui connaissent leurs capacités de nuisance, en ont profité et continuent d’en profiter, pour venir ici pour mieux pouvoir poursuivre leur œuvre de reconquête des âmes et de mort à leurs ennemis. 

Aujourd'hui, le monde musulman, à l'exception, mais pour combien de temps encore, de la Malaisie et de l'Indonésie, est à feu et à sang. Et le monde devenant de plus en plus petit, cette folie est non seulement à nos portes mais elle est ici. Il y a encore 40-50 ans, un conflit qui se déroulait au Moyen-Orient était ressenti comme un événement éloigné. Aujourd'hui, ces mêmes conflits sont à quelques heures de vol. Des combattants vont et viennent entre nos pays et ces théâtres de guerre que sont la Syrie et l'Irak. Des cellules terroristes se développent au cœur de nos pays en profitant, là aussi, d'un terreau favorable pour se cacher dans des banlieues au fonctionnement et aux règles de plus en plus opaques. C'est la hantise de nos services de sécurité. Mais le discours politique de nos gouvernements reste ambigu. Nous n'osons pas dénoncer ceux qui sont devenus nos ennemis car la peur et l’autocensure se sont déjà infiltrées jusqu’au cœur de nos Sociétés. 

Cette barbarie ne pousse pas hors sol. Et elle nous concerne toutes et tous. Que nous soyons chrétiens, musulmans modérés ou athées.