27/02/2012

Caisse EGK: pas une surprise

Au vu du comportement trop souvent scandaleux des caisses maladie en Suisse, il y a longtemps que je n'éprouve plus le moindre sentiment ni de loyauté, ni de fidélité vis-à-vis de ma caisse maladie.

Au cours de ce tourisme des assureurs, il se trouve que, il y a quelques années, je me suis retrouvé assuré par cette caisse et cela tout simplement parce qu'à un moment donné, elle a été la moins chère pour ma classe d'âge (et autres paramètres entrant dans le calcul des primes).

Eh bien à la fin de la première année (au moins cela) et bien que je n'aie rien coûté à la caisse, j'ai reçu une augmentation phénoménale pour l'année suivante. J'en avais conclu que c'était le fonctionnement normal de cette caisse: on fait des primes défiant toute concurrence pour attirer le chaland et la deuxième année on matraque  le malheureux qui aurait la faiblesse de rester. Et tout cela est la preuve que ce n'est pas juste une chasse aux bons risques: ils augmentent aveuglément en fonction de critères que personne ne connaît ni ne comprend.

Il y a trop d'amateurs ou d'incompétents ou de margoulins dans cette branche économique et c'est pourquoi je milite non seulement pour un contrôle strict des caisses maladie mais bien plutôt pour une caisse maladie unique, sur le très bon modèle de la SUVA.

L'avenir nous dira si le nouveau Conseiller fédéral aura plus d'idées et de succès dans la nécessaire reprise en main des Caisses et si ses convictions survivront au consensus mou du Conseil fédéral.