01/07/2018

Les reclus de Monflanquin

Très intéressante émission sur France Inter (Affaires sensibles du 26/6/2018) qui, avec l’aide d’un psychiatre, fait le point sur la façon dont une famille (aristocratique) est devenue le jouet d’un manipulateur sans scrupules. Le système s’est installé, par étapes qui, tout en s’entremêlant et en se superposant, peuvent se résumer de la façon suivante :

  • Se faire apprécier de ses futures victimes
  • Repérer leurs failles intimes
  • Avoir réponse à tout
  • Casser le narcissisme de chacun
  • Diviser pour mieux régner / cloisonner les manipulés entre eux / assigner un rôle à chacun
  • User de pratiques sectaires
  • Casser les souvenirs d’enfance / mettre dans la détresse et la solitude
  • Faire croire que le monde extérieur est mauvais / créer la peur et la paranoïa / couper du monde
  • Détruire / torturer mentalement. Au besoin physiquement
  • Faire perdre tout esprit critique
  • Parvenir au but ultime qui était de faire travailler la famille entière à son profit tout en les ruinant totalement et définitivement en leur faisant vendre leur bien familial (un château) pour une bouchée de pain.

Préjudice pour cette famille, près de 6 millions d’euros et une vie familiale, une intégrité physique et psychique à reconstruire entièrement.

Les processus de la manipulation sont universels. Qu’il s’agisse d’un pervers narcissique au sein d’un couple, d’un gourou au sein d’une secte ou d’un dictateur dans un pays, si l’on adapte ces étapes aux circonstances, aux époques, aux cultures et aux nations, on va retrouver peu ou prou les mêmes mécanismes. C’est ainsi que l’on peut expliquer l’emprise d’un Erdogan sur le peuple turc ou la façon dont Hitler a sidéré suffisamment d’Allemands afin d’accomplir son œuvre monstrueuse. Et ne croyons pas que cela ne concerne que des familles de débiles, des couples de consanguins, des nations plus ou moins lointaines ou des époques révolues à jamais. Non, cela se passe tous les jours, chez des voisins qui semblent au-dessus de tout soupçon, voire au sein de notre propre famille.

Sur un plan géostratégique, nous en avons un exemple terrifiant avec les Etats-Unis qui suivent exactement toutes les étapes de la dérive vers un système totalitaire voulu par un homme pervers, corrompu et toxique. Alors reprenons les étapes qui ont détruit cette famille et voyons comment on peut les appliquer aux Etats-Unis de Trump :

  • Se faire apprécier de ses futures victimes : Tenir un discours populiste et « sympathique » qui est en accord avec ce que la population en question a envie d’entendre
  • Repérer leurs failles intimes : Identifier les courants qui traversent la société, les frustrations qui montent, la colère contre la délocalisation des jobs vers la Chine (« America first », la colère contre les élites politiques qui sont coupées du peuple et de ses préoccupations (« Drain the swamp »)
  • Avoir réponse à tout : Avoir une réponse toute prête à toutes les préoccupations de l’électorat visé. Au besoin, l’inventer au moment où le cas se présente, sans lien aucun avec la réalité et les difficultés réelles des circonstances
  • Casser le narcissisme de chacun : Dénigrer tous ceux qui s’opposent à l’entreprise du manipulateur, non par des arguments basés sur des faits, mais basés sur des critères totalement subjectifs d’apparence physique ou de niveau intellectuel. Répondre aux critiques factuelles par des dénigrements infondés mais porteurs médiatiquement
  • Diviser pour mieux régner / cloisonner les manipulés entre eux / assigner un rôle à chacun : Accuser tous ceux qui mettent en doute l’intégrité du président d’être antipatriotiques, d’être corrompus, de travailler à détruire la nation. Cela s’applique au FBI et à la CIA et à toutes les agences du renseignement qui conviennent que la Russie est intervenue dans le processus électoral afin de faire gagner Trump alors que lui seul préfère croire à la parole de Poutin qui continue de nier l’implication de la Russie. Prétendre que les actions du FBI sont une chasse aux sorcières et le fruit du « deep state », une nébuleuse complotiste qui travaillerait à la perte des Etats-Unis en délégitimant, au sein de l’administration, l’agenda politique du président
  • User de pratiques sectaires : Les seules informations crédibles sont, pour le Président, celles venant de la chaîne Fox News qui, en termes d’objectivité, est digne de la Pravda
  • Casser les souvenirs d’enfance / mettre dans la détresse et la solitude : Remettre en question tout ce qui a fait les Etats-Unis tels que nous les connaissons en attaquant son rôle dans le Monde, en attaquant la Constitution chaque fois que cela gêne le Président aux entournures, en profitant de chaque faille pour s’y engouffrer, en faisant de ce pays une quasi dictature puisque le parti républicain marche au pas de l’oie et qu’il concentre TOUS les pouvoirs
  • Faire croire que le monde extérieur est mauvais / créer la peur et la paranoïa / couper du monde : Attaquer tous les traités signés par les Etats-Unis, que cela soit en terme de défense (l’OTAN et son rôle), de partenariat avec ses voisins immédiats (l’ALENA regroupant les Etats-Unis, le Canada et le Mexique au prétexte que cet accord est défavorable aux citoyens et aux emplois américains), de partenariat avec 11 pays asiatiques (le TPP sous le même prétexte que pour l’ALENA, alors que cet accord géostratégique avait été voulu par Obama afin de contenir la montée de la puissance chinoise), imposer des tarifs aux principaux partenaires et alliés des Etats-Unis sous prétexte de « sécurité nationale », dénoncer le traité sur le nucléaire iranien sans le remplacer par rien d’autre que des menaces
  • Détruire / torturer mentalement. Au besoin physiquement : l’homme d’affaires Trump était véreux. Nulle surprise qu’il est également un politicien véreux se comportant non pas comme un digne représentant de sa fonction mais comme un véritable chef maffieux
  • Faire perdre tout esprit critique : Faire des promesses intenables et jamais tenues, mentir, mentir, mentir afin de créer un brouillard qui rend la lecture des événements et des circonstances « indéchiffrable », traiter les médias critiques de « fake news » et de « failed media ». Remettre en question tout ce que la communauté scientifique nous rappelle afin de préserver notre avenir, comme autant de « fake news »
  • Parvenir au but ultime qui était de faire travailler la famille entière à son profit tout en les ruinant totalement et définitivement en leur faisant vendre leur bien familial (un château) pour une bouchée de pain : Le président n’a aucun scrupule à s’enrichir, lui et à sa famille, sur le dos des Etats-Unis, au mépris des institutions, de la Constitution, et des règles et pratiques couramment acceptées et respectées par tous ses prédécesseurs.

Pour réussir une telle manipulation, il faut, après les formidables promesses initiales, que la/les victimes(s) refuse(nt) d’ouvrir les yeux lorsque les choses commencent à déraper. Et, en général, les victimes voient très exactement ce qui est en train de se produire mais ont mis leur esprit critique en stand-by afin de continuer de croire au conte de fée. C’est ainsi que le manipulateur se nourrit de ses victimes et s’engraisse sur son/leur dos.

Puisse une partie au moins des 35-40 % de l’électorat US qui reste derrière Trump envers et contre tout se réveiller de son engourdissement mortifère. Puisse une partie suffisante du parti républicain se ressaisir avant de devenir le fossoyeur des institutions US, voire de l’Occident. Et sinon, pourvu qu’ils soient balayés par une vague démocrate à mi-mandat. Il en va de notre avenir à tous !

Les commentaires sont fermés.