04/02/2017

Trump : ne pas se tromper de raisons pour le combattre

La raison pour laquelle l’imposteur-en-chef (il a perdu le vote populaire par près de 3 millions de voix), tant critiqué pas son propre parti pendant la campagne électorale, a rallié tous les membres du parti républicain sitôt la victoire acquise est qu’ils ont senti l’odeur du sang : s’attaquer à tout ce qu’a fait Obama qui, dans leur haine raciale et leur haine de classe est la première cible à abattre. Sitôt cet objectif atteint, s’attaquer au peu de mesures sociales et environnementales qui restent dans ce pays afin de laisser le champ libre aux pires aspects du capitalisme : un Darwinisme qui récompense le plus fort et broie les plus faibles. Tout cela accompagné d’un agenda social rétrograde et moralisateur tentant d’interdire l’avortement grâce à la nomination (à vie) d’un juge à la Cour suprême particulièrement conservateur. C’est l’agenda de tous les présidents républicains. Il va simplement achever ce que Reagan et Bush jr n’ont pas pu terminer.

Le festival a commencé dès le premier jour. Cela se fait, pour l’instant, par décrets (« Executive Orders » et « Presidential Memoranda »). Ils se regroupent, pour l’instant, en plusieurs catégories :

- Défaire ce qu’Obama a entrepris malgré l’hostilité du Congrès à majorité républicaine et diminuer l’emprise de l’Etat sur l’économie :

  • Affaiblir l’obligation faite aux citoyens de contracter une assurance maladie
  • Mettre toutes les législations signées sous l’ère Obama en attente d’être revues par la nouvelle administration
  • Sortir du TPP (qui était un traité destiné à contrôler la montée en puissance de la Chine)
  • Geler l’embauche au niveau fédéral (à part l’armée et la sécurité)
  • Autoriser la construction de deux pipelines très controversés et accélérer l’étude d’impact, notamment environnemental, sur les grands projets d’infrastructure
  • Faciliter les procédures de mise sur le marché de nouveaux produits pour les entreprises US et réduire les impôts sur les entreprises
  • Affaiblir les lois sur le contrôle du secteur bancaire et financier édictées afin d’éviter de répéter les conditions ayant mené à la crise de 2008 : la loi Dodd-Frank, qui oblige les banques à (entre autres) augmenter leurs fonds propres et à prévenir leur propre surendettement et la règle Volcker qui vise à freiner les investissements spéculatifs des banques avec l’argent de leurs clients

- Renforcer les mesures contre l’immigration clandestine :

  • Construire le mur
  • Accélérer le renvoi des sans-papiers
  • Interdire l’entrée aux ressortissants de 7 pays musulmans

- Renforcer l’armée et les mesures assurant la sécurité du pays :

  • Reconstruire l’armée avec de nouveaux avions, bateaux, matériels

- Sociales :

  • Interdire de financer avec des fonds fédéraux des agences faisant des avortements ou militant en faveur de l’avortement

C’est roboratif, dangereux pour l’avenir (qui a envie d’un remake de la crise de 2008 ?) et ce n’est que le début. Et pourtant les gens ne sont descendus dans la rue que pour dénoncer l’interdiction faite aux ressortissants de 7 pays musulmans d’entrer aux Etats-Unis. Mais c’est tellement plus grave que cela. Jamais dans l’histoire de nos démocraties un gouvernement n’a cumulé autant de potentiels conflits d’intérêts. Pas un seul membre de cet aéropage de milliardaires qui n’ait un intérêt direct et immédiat à démanteler les législations fédérales dans son domaine respectif (à commencer par Trump lui-même). L’agence de protection de l’environnement va être démantelée ou, au minimum, vidée de sa substance. Les pétroliers auront carte blanche. Les fonds fédéraux vont être redirigés vers les écoles privées au détriment des écoles publiques qui dispenseront un enseignement de mauvaise qualité aux classes défavorisées. Les impôts des plus riches vont à nouveau être diminués au détriment de la classe moyenne (on sait très bien faire cela en Suisse également). Le pays va recréer une montagne de dettes selon le principe qu’il faut privatiser les profits et socialiser tout ce qui coûte : les infrastructures, la défense, les dettes, etc… Medicare et Medicaid vont être démantelés ou au minimum gravement affaiblis. Et Dieu sait ce qu’il y a encore dans leurs cerveaux malades.

L’élection du menteur-en-chef et de ses affidés est la pire chose qui pouvait arriver pour notre avenir commun. Alors ne nous trompons pas de combat.

Commentaires

Pourquoi êtes vous contre des mesures qui renforcent l'Amérique et vont lui redonner sa place de leader ?
Avant Obama l'Amérique était respectée dans le monde entier.
Croyez vous que les chinois ou les Arabes se posent les mêmes questions que vous ? Ils veulent imposer leur loi en économie pour les uns et leur idéologie pour les autres au monde entier et ce n'est pas vos considérations d'ordre humanistes qui vont y changer quelque chose.

Écrit par : norbert maendly | 04/02/2017

- « Pourquoi êtes vous contre des mesures qui renforcent l'Amérique et vont lui redonner sa place de leader ? (norbert maendly) »

"redonner sa place de leader" ?

Pourquoi faudrait-il la lui ... "donner" ... cette place si convoitée de "leader" ?

Ca se mérite, ... d'être le ... "leader".

C'est le principe du ... libéralisme, ... où tout se mérite.

Ou où tout s'achète, ... surtout les places de "leader", ... ou de "président", ... naturellement, ... pour un prix.

Ou faut-il croire que le peuple américain est ... le leader "naturel", ... et a remplacé le peuple ... élu de Dieu ?

Ou est-ce que le peuple américain et le peuple élu de Dieu, ... finalement, ... ne font plus qu'un, ... pour être le peuple ... "leader-élu-de-Dieu", ... bien plus puissant que d'être seulement ... le "peuple leader", ... à qui on doit tout, y compris ... mais surtout, ... le "respect", ... parce que ... ce peuple là ... se dit être élu par Dieu ?

http://www.marklampkin.com/wp-content/uploads/2016/01/in-god-we-trust.jpg

Écrit par : Chuck Jones | 04/02/2017

Un collègue-contributeur ci dessus qui est adorable et très chou (blague à part) dit à notre Hôte: ""Croyez vous que les chinois ou les Arabes se posent les mêmes questions que vous ? Ils veulent imposer leur loi en économie pour les uns et leur idéologie pour les autres au monde entier et ce n'est pas vos considérations d'ordre humanistes qui vont y changer quelque chose."

"Leurs" Lois en Economie, les Chinois et les Russes ne sont pas certainement au top mais en comparaison avec celles des USA et de l UE, il n y a pas photo, elles sont mille fois plus humaines et plus sociétales et au moins ceux ne sont pas les Grandes Multinationales Occidentales et leurs sales Lobbys qui substituent la Politique et la souveraineté des pays Occidentaux par LEUR Business et rien que le Business.

Allez voir les investigations chinoises en Afrique, les populations là bas les préfèrent mille fois que celles de l Oncle Sam ou l Oncle Sarkosy ou tonton Hollande.

Quant aux richissimes pays arabes, ils n ont pas de lois puisqu ils versent la majorité de leur pétrole aux USA/France etc...afin que ces derniers leurs garantissent de rester au pouvoir éternellement. A ce jour, Trump l Orange n a pas pipé mot contre ni le Qatar ni la Saoudie ni la Turquie...etc.. malgré qu ils sont les Viviers du terrorisme mondial. Terrorisme qui emmène beaucoup de pez aux USA/Otan/France/Allemagne et à leurs multi nationales et c est pour cela que le terrorisme a été inventé par les USA et encouragé par eux comme par la France (Al Nosra Al Qayda fait du bon boulot en Syrie selon Sieur Fabius)...

Écrit par : Charles 05 | 04/02/2017

Les musulmans ont toujours considéré les chrétiens comme des faibles. " Les chrétiens ont des cœurs de femmes ils ne tourmentent pas leurs ennemis". (Invasions ottomanes) Ce que nous considérons comme une évolution est considéré par nos "ennemis" comme une faiblesse. Trump fait preuve de force aidons le dans sa mission salvatrice.

Écrit par : norbert maendly | 07/02/2017

Si Norbert Maendly irait aider Trump comme il le dit, soyons certains que Trump va couler bien que Trump est devenu le Président des Colons en Israel. Alors je ne soutiens pas ni N.M. ni Trump non plus.

Écrit par : Charles 05 | 12/02/2017

La Stratégie de Trump? A comprendre,très simple et toute bête!

1--C est un big entrepreneur qui utilise le pouvoir obtenu par la majorité des 250 millions d Américains desquels il est leur président "grâce" à cette majorité qui doit toutefois assumer son choix. Malgré les contestations, entre autre de ces braves femmes, beaucoup d américains l applaudissent, il ne faut pas se leurrer, non pas avec leurs deux mains mais bel et bien avec leurs 3 ème et 4ème mains s ils en avaient!

2--Il teste la Résistance, comme un big entrepreneur et un vieux routier, de ses interlocuteurs qu il décide d "appeler" comme la Mexique, la Chine ...etc... Il s adapte après coup à leurs réactions conmme un fin négociateur commercial.

3--L exemple frappant de ces deux stratégies sus citées ci dessus a été dévoilé en novembre 2016 par le New York Times (26.11.16)et qui avait écrit ceci: "Trump a 8 grandes entreprises en Saoudie, 8 aux Emiratis, 2 en Egypte, le Pakistan ...etc..". Moralité de cette histoire est que de ces pays 18 terroristes étaient impliqués par les attentats du 11 septembre foi et selon la CIA/FBI. Malgré cela, leurs ressortissants continuent à être accueillis le bras ouvert aux USA. Tandis aucun Libyen ni Syrien ni Irakien ni Soudanais ...n a participé à ces attentats d une part et de l autre que Trump n a aucune liaison commerciale avec donc ils étaient doublement bannis de rentrer aux USA. In fine, si aujourd hui Trump déclare autoriser et soutenir les Colons Radicaux et Hard en Israel et en se représentant comme s il était leur Président, rien n empêche qu il aurait le contrat de construction de ces colonies dans les territoires palestiniens occupés...Business is business, pour tous ces concernés de part et d autre..

Comprendra qui pourra...
Bien à vous.

Écrit par : Charles 05 | 16/02/2017

Les commentaires sont fermés.