06/06/2016

Simonetta Sommaruga: cette femme est dangereuse

Dans cette croisade incessante pour faire de la Suisse un état exemplaire en termes d’asile, la ministre socialiste a marqué un point crucial en manipulant habilement l’opinion comme elle l’avait fait du Parlement auparavant. L’accent a été mis sur l’accélération des procédures et le peuple suisse a entendu ce message et a voté dans ce sens : « Nous ne voulons plus voir ces situations d’enlisement des procédures d’asile et se retrouver avec des réfugiés dont nous ne voulons pas mais que nous ne pouvons pas expulser car leurs enfants vont à l’école depuis plusieurs années ».

Ceci est ce qui nous a été habilement vendu. C’est à cela que nous avons dit oui. La réalité est que face aux millions de réfugiés qui attendent d’envahir l’Europe et dont l’arrivée programmée n’est que momentanément retardée par l’accord extrêmement fragile conclu avec « l’allié » turc dont le chantage est odieux et par les conditions météorologiques en Méditerranée, nous venons de voter une loi qui va nous démunir légalement face au choc migratoire : chaque réfugié aura droit à l’assistance gratuite d’un avocat (depuis quand le recours à un avocat accélère quoi que ce soit…). Elle nous a vendu l’accélération des procédures et nous allons assister à des procédures noyautées par les avocats.

Et comme si cela ne suffisait pas, et au vu de la résistance de certaines communes à accueillir des réfugiés, Mme Sommaruga a prévu de pouvoir exproprier les cantons et les communes afin de pouvoir construire des centres fédéraux d’accueil. Cette possibilité va à l’encontre de tout ce qui fonde le fédéralisme. C’est une approche digne d’un état totalitaire ou au minimum centralisateur comme la France. C’est un viol du fédéralisme et pourtant tout a été accepté car elle nous a promis une accélération des procédures.

Cette femme est habile. Cette femme est dangereuse car elle est habile.

 

Commentaires

Comme toujours en Suisse il faudra des années avant de rectifier le tir de Mme Somarugua. Les dégâts de sa politiques d'asile nous coûteront des milliards et elle ne sera réélue. La politique suisse est tellement prévisible; comme son équipe de foot dont on peut écrire les matchs avant qu'il n'ait lieu.

Écrit par : norbert maendly | 06/06/2016

Au fait! L'année passée, nous sommes allés voter pour les fédérales. Il y avait la possibilité de la virer, ce qui n'était pas du ressort du Peuple, cette prérogative revenant aux élus des deux chambres. Pourquoi cela n'a-t-il pas été fait? Nos Conseillers nationaux et aux Etats portent une lourde responsabilité dans sa reconduction. Malheureusement, c'est un vote à bulletin secret, nous ne connaîtrons donc jamais les félons qui auront voté pour elle.
Autre preuve de la trahison de nos responsables politiques, excepté l'UDC et les quelques petits partis patriotes, tous ont donné comme consigne de voter pour la révision de la loi sur l'asile.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 07/06/2016

ce n'est que de l'habileté politique. qui ne vaut pas même a colle des affiches

ce n'est par pour la Suisse que cette dame a oeuvré. mais pour s'acheter 1 profil politique sur la scène des pays voisins

la dame n'a rien résolu. ni traité l'octroi du droit d'asile soit le tri entre migrants opportunistes et réfugiés.

a par contre créé l'augmentation automatique des permis provisoires.

octroyé d'office à tout migrant demandeur.
sans mesure de contrôles, de fin d'application ni de renvoi des détenteurs.

Centre d'asile test de Zürich, forcément ouvert (imposé par la cour UE des droits de l'homme): +23% "disparus" sans attente de traitement des requêtes.


Ce dimanche, cette élue a obtenu de déporter la charge des migrants de tous bords, sans tri, aux cantons, qui eux sont interdits de faire le tri et du droit de renvoi,


- à coup de milliards d'endettements contribuables

- au prix de la destruction du tissus social suisse.

Ce texte est d'une inconséquence telle que sa révision était prévue avant la date des votations.



un tel besoin viscéral de détruire votre environnement.. c'est vouloir détruire pour pas gouverner, les socialistes?

être aveugle à ce point, c'est à cause de votre détestation de la Suisse?
va falloir en payer les conséquences + passer à la caisse comme les autres, les "pour"!


Bravo et merci à ces lâches: vous ne réussissez qu'à augmenter la masse des suisses qui ne veulent plus être solidaires, ni avec vous ni payer pour vos décisions d'enfants pourris irresponsables.

Écrit par : divergente | 07/06/2016

Entièrement d'accord avec vous! Si vous voulez mieux comprendre ce qui se passe actuellement en Europe et ce qui nous attend, écoutez cette conférence passionnante du Professeur Pierre Hillard. Vous pouvez sautez l'introduction et commencer à 7:42. Vous ne le regreterez pas:

https://www.youtube.com/watch?v=m1iMkj1lCYU

et de même celle-ci de P. Jovanovic:

https://www.youtube.com/watch?v=D90s9H2gckU

Écrit par : Jean Launay | 08/06/2016

Les commentaires sont fermés.