20/03/2012

Doris Leuthard: la divine surprise

Sans verser dans une naïveté de mauvais aloi, j'ai suffisamment critiqué Mme Leuthard (voir mon billet "Voilà pourquoi la droite voulait le DETEC") pour pouvoir écrire combien je suis stupéfait par les 2 décisions courageuses prises par elle depuis une année.

Tout d'abord il y a sa volonté très claire de sortir du nucléaire après la catastrophe de Fukushima (et pourtant ses liens avec l'industrie nucléaire sont connus). Et jusqu'à présent elle garde sa ligne sans trembler.

Puis sa volonté très nettement affichée, d'appliquer clairement la volonté du peuple suisse dans la question de la limitation de la construction de résidences secondaires, suite à l'acceptation de l'initiative de Franz Weber. Ce qui lui vaut de recevoir une volée de bois vert, y compris de membres de son propre parti.

Dans les 2 cas, elle aura réagi avec intelligence, finesse, détermination et en parfaite démocrate. En vrai chef d'Etat même, ce qui est suffisamment rare en Suisse pour être souligné. Et pas sûr que M. Leuenberger aurait fait mieux en pareilles circonstances.

Je respecte beaucoup M. Franz Weber, « pour l'ensemble de son œuvre » dirait-on au cinéma. Honnêtement, je n'avais pas une idée arrêtée par rapport à sa dernière initiative, mais plus j'ai entendu ces promoteurs couiner, insulter, invectiver et tenter de manipuler la population, y compris en utilisant l'équipe de football de Sion, et plus je me suis rendu compte combien M. Weber avait une fois de plus raison, de vouloir empêcher certains milieux de s'enrichir sans scrupules et sans respect pour l'environnement.

Dieu merci, malgré toutes les manipulations, l'initiative a abouti. Et merci à Mme Leuthard de se battre pour faire respecter le verdict des urnes.

Les commentaires sont fermés.